Soutenez les Amis d'investig'Action

Les grands médias ont l’argent. Nous, nous ne pouvons compter que sur les gens.
Aidez-nous à démasquer les médiamensonges, donnez une voix aux sans-voix !
Être bien informé, ce n’est pas un luxe, c’est un droit.



Vous avez le choix

  • Le don mensuel garantit le financement stable des jeunes journalistes.
  • Le don ponctuel soutient un projet précis.
  • Vous pouvez aussi choisir votre mode de paiement préféré...

    Payment logo

    Si vous préférez, écrivez ici et nous nous occupons de tout. Les petits ruisseaux font les grands rivières, d’avance, un grand merci !

    Soutenez l'info dont vous avez besoin : rejoignez les Amis d'Investig'Action

    Aujourd’hui, vous décidez de verser, selon vos moyens, un montant fixe chaque mois pendant un an. Ainsi, nous disposons d’un budget stable pour couvrir nos frais et les salaires des jeunes journalistes. Vous recevrez nos nouveaux livres, avec une dédicace personnelle, et aurez accès à nos formations. SOUTENEZ L'INFORMATION DONT VOUS AVEZ BESOIN Actuellement, Investig’Action lance plusieurs projets pour renforcer notre impact et vous apporter encore plus d’instruments : 1. Journal de l’Afrique : Aidez-nous à financer de jeunes journalistes qui réaliseront des reportages et des interviews sur le terrain. 2. Réseau Investig’Afrique : Nous avons créé une bibliothèque populaire gratuite à Dakar. Et nous voulons en développer dans d’autres pays. Aidez-nous à soutenir cet effort. 3. Monde hispanophone : Pour échanger les infos et les expériences de résistance des peuples latinos avec les autres peuples en lutte, 1. nous venons de créer la « newsletter d’Investig’Action » en espagnol ; 2. nous avons traduit en espagnol quatre de nos livres …il faut maintenant les imprimer et diffuser ! 4. Covid. Michel a consacré sept mois à écrire Planète malade, un livre qui explique pourquoi l’Occident n’ont pas adopté la bonne stratégie. Nous craignons que, comme d’hab, notre livre sera écarté par les médias. Il faut donc un budget pour le faire connaître directement au grand public. 5. Une nouvelle émission : « Le monde vu d’en bas ». Saïd Bouamama y apportera deux fois par mois un éclairage bref et percutant pour analyser les événements de notre quotidien.

    Faq